Rareté et individualisme constituant le dualisme fondateur de l'économie selon E.S. Phelps, celui-ci peut s'en donner à coeur joie au titre de ce qui n'annonce rien moins que la possible prolifération d'une véritable mafia... Allons donc!... Est-ce possible?

    Regardons cela d'un peu plus près : "L'économie d'une société n'est pas une roulette où l'on joue gros jeu et où les gains d'un joueur sont les pertes des autres. L'économie sociale offre probablement des opportunités de gains mutuels à certains de ses participants ou à tous - un gain, au moins, par rapport à l'exclusion de l'économie sociale en question ou à l'émigration vers une autre. Dès lors, pourvu que la participation à cette économie soit volontaire, les gagnants potentiels doivent avoir, outre des intérêts opposés, certains intérêts communs. Ils ont un intérêt commun à l'obtention de la participation et de la coopération des autres - jusqu'au point où le bénéfice qu'en retire chaque individu n'est plus supérieur, et donc ne couvre plus le coût -, pour pouvoir réaliser ces gains mutuels."

    Résumons-nous : en dehors de ceux dont le gain se limitera au fait de n'être pas "exclus" ou de ne pas avoir à "émigrer", les "participants" obtiendront des "gains mutuels" et partageront certains "intérêts communs", l'intérêt commun principal étant d'obtenir la "participation et la coopération" de ceux qui leur permettront de "réaliser leurs gains mutuels". Mystère...

    Or, pour les sourds et les aveugles, il y a encore ceci : "Réduire en-deçà d'un certain point, la paie [encore une toute nouvelle notion, et pas n'importe laquelle...] d'une catégorie donnée de ressources risque de diminuer tellement, pour les propriétaires de cette ressource [c'est-à-dire les travailleurs, puisqu'il est question de "paie"], l'incitation à participer à la production que les rémunérations de tous s'en trouveraient elles aussi réduites - ce qui reviendrait à tuer la poule aux oeufs d'or [qui?... Mais oui, bien sûr...]. Il existe un intérêt commun à éviter les traquenards aboutissant à se nuire mutuellement."

    De quelle "mutualité" nous parle-t-on ici? Qui en sont donc les adhérents et les bénéficiaires?... Evidemment les tenanciers de la... basse-cour : les propriétaires des moyens de production et les employeurs de la poule aux oeufs d'or, c'est-à-dire les "gagnants potentiels" des "gains mutuels"!...

    Ne voulant pas les reconnaître pour ce qu'ils sont, E.S. Phelps ne peut que nous les présenter sous la forme d'une mafia. Voilà où le conduit sa volonté de se refuser à toute "science économique" digne de ce nom. A eux seuls, "rareté" et "individualisme" ne peuvent en effet déboucher que sur "mafia". CQFD.