01 décembre 2011

26. Une pure friponnerie

    Quittons notre petite affaire de croissants et de parfait équilibre des petits déjeuners : elle conserve encore un côté trop humainement détestable. Pour rompre avec la misère réelle de l'économie capitaliste triomphante, il nous faut nous élever vers les abstractions célestes telles qu'elles se manifestent depuis le sommet des haubans du Barnum Circus.     C'est toujours E.S. Phelps qui est à la manoeuvre : "Pour donner d'autres illustrations de l'équilibre économique dans une société, à l'aide... [Lire la suite]

02 décembre 2011

27. Les vrais bénéficiaires de la miraculeuse notion d'équilibre

    En lieu et place de la mesure de la valeur économique par le temps de travail, voici le tour de passe-passe des équilibristes du Barnum Circus ainsi que le réédite l'un de leurs virtuoses, Edmund S. Phelps : "Le prix d'équilibre d'un bien produit et vendu sur un marché purement concurrentiel est déterminé par deux forces - l'offre et la demande. Il en va de même pour ce qui est de la quantité d'équilibre du bien en question - le niveau de production correspondant à ce même équilibre."     Mais... [Lire la suite]
Posté par cunypetitdemange à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 décembre 2011

28. L'équilibre de la domination

    Extrayons les éléments saillants de la dernière phrase citée d'Edmund S. Phelps... En concurrence pure, le prix et la quantité d'équilibre d'un bien sont déterminés par deux forces - l'offre et la demande.     Comme nous l'avons vu, notre prix Nobel limite - pour l'instant tout au moins - son observation aux seuls biens de consommation... Le rapport de force qu'il nous invite à considérer doit donc s'opérer autour de cette catégorie de biens qui mettent en présence producteurs et consommateurs. Par... [Lire la suite]
Posté par cunypetitdemange à 23:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
11 décembre 2011

29. Une des clés du succès : l'anticipation autoréalisante de profitabilité

    En face des demandeurs captifs, nous trouvons donc les offreurs-anticipateurs actifs et décideurs... Autrement dit, les entrepreneurs, ceux qui sont, au premier chef, intéressés à ce que l'équilibre recherché soit obtenu. Aussi l'inititative est-elle de leur côté ainsi que le souligne E.S. Phelps : "Chaque entreprise est confrontée au problème de décider quels biens produire, si elle produit quelque chose, et quelle quantité de chaque bien."     Sur quelle base peut-elle appuyer sa décision? Réponse... [Lire la suite]
Posté par cunypetitdemange à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 décembre 2011

30. Ce bel équilibre qui garantit la pérennisation du totalitarisme économique

    La fiction du prix d'équilibre et son extension à l'équilibre économique de la société capitaliste dans son ensemble se sont tellement emparées de l'esprit d'Edmund S. Phelps et de ses collègues qu'elles auront fini par s'établir comme le juge de paix de toute la vie économique, et comme une expression de ce qu'Aristote appelait le "souverain bien".      Il est essentiel de souligner qu'elles exigent tout simplement la suppression de la temporalité... puisque la temporalité - expression de... [Lire la suite]
14 décembre 2011

31. Les gains de la coopération ou pourquoi convoler en justes noces

    Et c'est alors que nous aboutissons au chapitre 4 qui se présente comme un havre de paix et, vraisemblablement, de bonheur : "Les gains de la coopération". Est-ce par goût prononcé de l'ironie que le professeur Phelps a placé ici, en épigraphe, une petite phrase issue du film The African Queen? C'est Humphrey Bogart qui s'adresse à Katharine Hepburn : "D'accord. C'est toi qui tiendras la barre et moi qui m'occuperai du moteur, exactement comme c'était au départ." Autrement dit : "Tu t'occuperas du guidon, tandis que... [Lire la suite]

15 décembre 2011

32. Jusqu'à épuisement des stocks

    Commençons par régler la question du miracle de la multiplication des pommes de terre épluchées... Si elles s'épluchent plus vite en tête-à-tête, c'est que chacun des deux protagonistes produit davantage parce que l'émulation le porte à accélérer ses gestes - à s'exploiter davantage en termes de fatigue, de danger de s'éplucher les doigts par la même occasion, etc... Le miracle des gains de coopération est ici tout simplement une affaire de transpiration accentuée pour celles et ceux qui font le travail. ... [Lire la suite]
Posté par cunypetitdemange à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 décembre 2011

33. De la coopération à la quantification

    Pour échapper au risque de nous égarer, il va bien falloir que nous en revenions à notre grosse affaire de pommes de terre. A y regarder de plus près, nous voyons que la mise en commun des efforts, si profitable soit-elle au couple dans son entier, ne doit pas masquer les différences individuelles. Selon la dimension des légumes en cause, et selon le type de couteau, etc., chacun des deux protagonistes de ce drôle de drame doit pouvoir apparaître sous son plus beau jour : là monsieur, et là madame. L'un pourra se... [Lire la suite]
17 décembre 2011

34. Comment on fabrique des marginaux

    C'est donc fait : nous voici passés subrepticement dans le camp des anticipateurs-manipulateurs de capitaux. Les gains de la coopération sont notre affaire à nous. Or, comme E.S. Phelps nous l'assure : "Il existe une règle permettant d'affecter une quantité donnée d'une ressource rare - terre, pétrole, argile - entre deux travailleurs (ou deux équipes) de manière telle que la production totale - somme de leurs productions individuelles - soit aussi importante que possible."     Faut-il tenter... [Lire la suite]
Posté par cunypetitdemange à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 décembre 2011

35. Du balayeur à l'ingénieur

    Qu'il s'agisse du résultat d'un raisonnement ou d'une observation de la réalité, nous voyons bien comment la mise sous tension de deux protagonistes rassemblés autour d'une tâche commune a pour conséquence d'augmenter la profitabilité des capitaux investis dans cette tâche et dans les moyens matériels qui en sont la condition.     Due à l'émulation ou à une combinaison technique établie sur les différentiels de la productivité afférente aux diverses  tâches accomplies respectivement par l'un et... [Lire la suite]