14 décembre 2011

31. Les gains de la coopération ou pourquoi convoler en justes noces

    Et c'est alors que nous aboutissons au chapitre 4 qui se présente comme un havre de paix et, vraisemblablement, de bonheur : "Les gains de la coopération". Est-ce par goût prononcé de l'ironie que le professeur Phelps a placé ici, en épigraphe, une petite phrase issue du film The African Queen? C'est Humphrey Bogart qui s'adresse à Katharine Hepburn : "D'accord. C'est toi qui tiendras la barre et moi qui m'occuperai du moteur, exactement comme c'était au départ." Autrement dit : "Tu t'occuperas du guidon, tandis que... [Lire la suite]

15 décembre 2011

32. Jusqu'à épuisement des stocks

    Commençons par régler la question du miracle de la multiplication des pommes de terre épluchées... Si elles s'épluchent plus vite en tête-à-tête, c'est que chacun des deux protagonistes produit davantage parce que l'émulation le porte à accélérer ses gestes - à s'exploiter davantage en termes de fatigue, de danger de s'éplucher les doigts par la même occasion, etc... Le miracle des gains de coopération est ici tout simplement une affaire de transpiration accentuée pour celles et ceux qui font le travail. ... [Lire la suite]
Posté par cunypetitdemange à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 décembre 2011

33. De la coopération à la quantification

    Pour échapper au risque de nous égarer, il va bien falloir que nous en revenions à notre grosse affaire de pommes de terre. A y regarder de plus près, nous voyons que la mise en commun des efforts, si profitable soit-elle au couple dans son entier, ne doit pas masquer les différences individuelles. Selon la dimension des légumes en cause, et selon le type de couteau, etc., chacun des deux protagonistes de ce drôle de drame doit pouvoir apparaître sous son plus beau jour : là monsieur, et là madame. L'un pourra se... [Lire la suite]
17 décembre 2011

34. Comment on fabrique des marginaux

    C'est donc fait : nous voici passés subrepticement dans le camp des anticipateurs-manipulateurs de capitaux. Les gains de la coopération sont notre affaire à nous. Or, comme E.S. Phelps nous l'assure : "Il existe une règle permettant d'affecter une quantité donnée d'une ressource rare - terre, pétrole, argile - entre deux travailleurs (ou deux équipes) de manière telle que la production totale - somme de leurs productions individuelles - soit aussi importante que possible."     Faut-il tenter... [Lire la suite]
Posté par cunypetitdemange à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 décembre 2011

35. Du balayeur à l'ingénieur

    Qu'il s'agisse du résultat d'un raisonnement ou d'une observation de la réalité, nous voyons bien comment la mise sous tension de deux protagonistes rassemblés autour d'une tâche commune a pour conséquence d'augmenter la profitabilité des capitaux investis dans cette tâche et dans les moyens matériels qui en sont la condition.     Due à l'émulation ou à une combinaison technique établie sur les différentiels de la productivité afférente aux diverses  tâches accomplies respectivement par l'un et... [Lire la suite]
19 décembre 2011

36. Toujours avoir le souci de bien presser le citron

    Dans les systèmes de travail tels qu'ils sont établis à l'intérieur du capitalisme, la coopération est-elle le résultat de la volonté d'individus attachés à mettre en oeuvre à la fois leurs qualités "naturelles" et l'amélioration que l'expérience peut y apporter pour qu'en fin de compte chacun ou chacune puisse donner le meilleur de soi-même au sein d'une société dont la généralisation de cette attitude rendrait la richesse économique maximale dans la dimension collective tout autant que dans la dimension... [Lire la suite]
20 décembre 2011

37. Quand l'économie savante établit délibérément sa "science" sur la confusion employeurs-salariés

    Après avoir été témoins de l'angoisse qui se saisit d'Edmund S. Phelps dès qu'il croit être en présence de conditions de travail dont l'amélioration menace de ne pas se traduire très rapidement par une baisse de salaire, nous sommes très curieux de voir comment ces possibilités d'obtenir un gain prétendument mutuel grâce à la coopération à l'intérieur des frontières nationales pourrait s'étendre aux relations avec les pays étrangers.     Nous nous engageons dans cette discussion à travers une... [Lire la suite]