28 octobre 2011

5. Je t'y perds et je t'embrouille

    Extraites des deux premières pages de l'"Introduction", les citations précédemment rassemblées font apparaître des termes qui appartiennent à la vulgate de ce que l'on pourrait appeler la "liberté d'entreprendre" en tant qu'elle n'est d'abord qu'une mise en scène à l'usage des benêts : "offrant aux participants un éventail de perspectives", "les aspirations et les capacités", "les choix individuels", "les biens que les gens désirent", "la nature des perspectives individuelles".       Mais... [Lire la suite]
Posté par cunypetitdemange à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 octobre 2011

6. Quand l'économie politique feint de se saborder

    Pour finir de nous noyer dans sa grande lessive de sommité mondiale de l'économie, E.S. Phelps en vient à citer son confrère canadien, Robert A. Mundell (1968) : "En économie, le concept de bien est très large. Un morceau de pain est un bien, et de même une voiture, une maison, un tableau, un disque des Beatles, un lit et un chien. Et aussi peut-être l'air, un rendez-vous avec une jeune fille, un bain dans l'océan, une conversation avec un génie..."     Mais, de façon subreptice, le prix Nobel nous... [Lire la suite]
Posté par cunypetitdemange à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 octobre 2011

7. L'économie comme fourre-tout

    E.S. Phelps récapitule son propos en ce qui concerne les biens, et nous ne sommes effectivement pas déçus : "Les biens sont donc ce qui constitue les rémunérations. Toutes les rémunérations pour participation à l'économie de la société, versées ou non, pécuniaires ou non, prennent la forme de biens, ou de moyens d'acquérir des biens."     Ce qui ne nous empêche pas, pour notre part, de dire que les biens ainsi définis sont des biens de consommation, tout en reconnaissant que le prix Nobel 2006 donne... [Lire la suite]
Posté par cunypetitdemange à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,