08 novembre 2011

10. La gloutonnerie est donc à l'origine de tous nos malheurs

    Ayant fondé son analyse économique sur les "aspirations" qui visent les "biens [de consommation]", E.S. Phelps y ajoute un postulat qui paraît tomber immédiatement sous le sens... C'est qu'on n'en a jamais assez. De sorte que, très scientifiquement, "l'analyse économique postule que ces aspirations sont illimitées".     C'est fort joli, et assez largement évident, pour qu'une sagesse très ordinaire suffise pour anticiper la suite : "Mais s'il existe des aspirations illimitées, donc toujours des... [Lire la suite]
Posté par cunypetitdemange à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 novembre 2011

11. Un OVNI : la "valeur de rareté"

    Arrêtons-nous sur cette dernière formule que vient d'utiliser E.S. Phelps : "La robotique réduit donc effectivement la valeur de rareté de certaines catégories de main-d'oeuvre peu qualifiée [...]".     "Valeur de rareté"... Compte tenu du domaine étudié - l'économie -, nous pouvons faire cette hypothèse qu'il s'agit ici de la valeur "économique" déterminée par la rareté relative de certaines catégories de main-d'oeuvre. Autrement dit, pour cette deuxième occurrence de la mesure dans le champ de... [Lire la suite]
Posté par cunypetitdemange à 21:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 décembre 2011

30. Ce bel équilibre qui garantit la pérennisation du totalitarisme économique

    La fiction du prix d'équilibre et son extension à l'équilibre économique de la société capitaliste dans son ensemble se sont tellement emparées de l'esprit d'Edmund S. Phelps et de ses collègues qu'elles auront fini par s'établir comme le juge de paix de toute la vie économique, et comme une expression de ce qu'Aristote appelait le "souverain bien".      Il est essentiel de souligner qu'elles exigent tout simplement la suppression de la temporalité... puisque la temporalité - expression de... [Lire la suite]