08 novembre 2011

10. La gloutonnerie est donc à l'origine de tous nos malheurs

    Ayant fondé son analyse économique sur les "aspirations" qui visent les "biens [de consommation]", E.S. Phelps y ajoute un postulat qui paraît tomber immédiatement sous le sens... C'est qu'on n'en a jamais assez. De sorte que, très scientifiquement, "l'analyse économique postule que ces aspirations sont illimitées".     C'est fort joli, et assez largement évident, pour qu'une sagesse très ordinaire suffise pour anticiper la suite : "Mais s'il existe des aspirations illimitées, donc toujours des... [Lire la suite]
Posté par cunypetitdemange à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 novembre 2011

13. Quand la "science" s'effondre dans une morale d'école maternelle

    Sans crier gare, E.S. Phelps a donc introduit la notion d'input. Input de travail. Et d'autre chose encore.     Avec cet équipage, il nous aura conduits à ceci : "Enfin, l'économie sociale a besoin d'un mécanisme qui détermine la rémunération que recevra chaque propriétaire de ressource pour l'input qu'il fournit - et donc le montant qu'il peut dépenser en produits finis (y compris les éventuelles subventions gouvernementales, et net de toutes les taxes)." Dans ce méli-mélo qui nous remet en contact... [Lire la suite]
Posté par cunypetitdemange à 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 novembre 2011

14. Les jeux sont faits...

    Rareté et individualisme constituant le dualisme fondateur de l'économie selon E.S. Phelps, celui-ci peut s'en donner à coeur joie au titre de ce qui n'annonce rien moins que la possible prolifération d'une véritable mafia... Allons donc!... Est-ce possible?     Regardons cela d'un peu plus près : "L'économie d'une société n'est pas une roulette où l'on joue gros jeu et où les gains d'un joueur sont les pertes des autres. L'économie sociale offre probablement des opportunités de gains mutuels à... [Lire la suite]
Posté par cunypetitdemange à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,